Studio FREMONT

Architecte d'intérieur

Parcours
& valeurs

Studio FREMONT

Dès l’âge de 18 ans, après avoir suivi les Arts Appliqués Architecture d’intérieur, dont il est diplômé, Olivier Frémont intègre le département design du groupe Peugeot. Il y passera 6 années, qui marqueront son parcours en profondeur. L’empreinte du monde de l’industrie caractérise son expertise ; l’argument est toujours technique.

Il commence à penser sa vie et à vivre sa pensée.

Ses envies, ses goûts, ses rêves le font naviguer dans des univers plus vastes.

Dans les années 90, il conçoit et réalise divers prototypes automobiles pour le compte de Swatch (SMART), Triaxe, General Electric, Renault Véhicules Industriels, Volkswagen…

Il conçoit également l’aménagement intérieur d’un luxueux bateau de 80 mètres pour Perini Navi, tout en élaborant des projets de réaménagement de villas et de restaurants sur le port de Saint-Tropez, à Cannes et à Paris.

En 1991, il est architecte d’intérieur, designer de mobilier, designer transport, designer produit.

En 1998, son goût du partage le verra responsable du département design transport à CRÉAPOLE, école d’arts appliqués à Paris. Il y travaille sur des programmes pédagogiques avec des intervenants professionnels, docteurs, chefs d’entreprises. Ce sera pour lui un véritable laboratoire de recherche.

En 2008, il crée l’identité Studio Frémont®.
La sphère affective familiale l’aide à sculpter son parcours. Il s’installe à Aix en Provence.
Il a compris que le développement futur de la région PACA constitue une opportunité unique.

Depuis 2010, Olivier se distingue par des projets d’exception dans l’hôtellerie, la restauration et le domaine viticole. Il en connait parfaitement les attentes, les impératifs, les codes. Il en sait les enjeux et les moyens de les atteindre. La rénovation du Château de la Gaude à Aix-en-Provence en est la plus belle illustration.

Olivier compte désormais plus de 400 projets à son actif.

Son regard se veut transversal, naviguant de l’architecture, au monde de l’art, en passant par le design mobilier et produit. Précision et exigence sont ses mots d’ordre. La forme reste toujours au service de la fonction. L’application de cette vision sur le quotidien et le réel se fait dans tous les domaines : menuiserie, miroiterie, ferronnerie, staff… Il navigue avec passion, écoute et bienveillance dans tous les corps de métiers. Ses rencontres avec les meilleurs artisans font le succès de ses créations, car la confiance est toujours motivée par une rencontre. Sa mémoire impressionne, on peut lui faire confiance, rien ne lui échappe.

Un nouveau projet est toujours motivé par une rencontre pour le vivre ensemble.

L’immatériel motive Olivier. Inspiré par ses rencontres avec ses clients et leurs projets, il fait jaillir des passerelles entre leurs envies les plus enfouies et le monde réel ; pas de belle réalisation sans un client passionné et investi !

« Je suis transparent pour ne pas passer inaperçu », telle est la devise d’Olivier Frémont.

Studio FREMONT

Sur la générosité magistrale… La perfection de l'homme c’est sa perfectibilité. Olivier le sait. Comment ? par son intelligence instinctive. Une preuve, son souci permanent de se désengluer de la sphère du connu, trop connu. Le sens du propos est clair, Olivier possède la conviction intuitionnelle qu’il n’y a que l’autre, le différent qui transforme, ouvre et met en mouvement.

Guetteur de l’altérité, Olivier l’est donc assurément. Voilà pourquoi ses amis sont avocats d’affaires, chefs d’entreprises, philosophes, metteurs en scène, plus que designers. Il trouve sans doute en eux la saveur de ceux, qui, dynamisés par une insatisfaction intérieure permanente, ont eu le courage de poser de vrais choix. À n’en pas douter, cette audace fait écho en lui… Une chose est certaine, son mode d’être professionnel, porte le sceau de ses rencontres frappées du sceau de la polysémie. Il porte tout simplement la trace d’une intelligence à visage humain.

Poreux aux exigences de l’air du temps, sans être pour autant esclave de l’esthétiquement correct, attentif, observateur, sans pour autant chosifier ses interlocuteurs, pragmatique sans être utilitariste, Olivier sait trop que le beau est une finalité sans fin. En conséquence, le risque de le voir faire l’apologie de ses créations est quasi inexistant. Ce dernier geste, relevant plus de l’humilité que de la “dé-confiance”, Olivier gagnerait sans doute à en élaborer l’intelligence. Comment ? c’est un “secret” entre lui et moi. Pour ma part, j’en suis convaincu : un jour, il pensera, avec vigueur, les notions de mouvement, de trace, d’avenir. Pour le moment il se contente de les éprouver et de les mettre en chair, et ce, pour le plus grand plaisir de ceux qui mesurent les qualités humaines à l’aune de la générosité magistrale.

Jean-Louis Bischoff
docteur en philosophie, auteur, enseignant. 



Studio FREMONT