Projets - Hôtels & SPA

Château de la Gaude

Château de <b>la Gaude</b>

La renaissance d’un lieu chargé d’histoire

Belle endormie depuis 15 ans, cette bastide provençale du 17e siècle, fut rachetée en 2016.
Trois années de lourds travaux entièrement suivi par le Studio Frémont, révèlent enfin, en 2019, un domaine prestigieux, destiné à l’œnotourisme de luxe.

Dans un écrin idyllique de vignes et de verdure, à quelques pas d’Aix en Provence, l’hôtel 5 étoiles  propose 17 chambres et suites, un restaurant étoilé, une brasserie, un Spa mais aussi une galerie d'art contemporain et une ravissante chapelle joliment rénovée.

Yves Robert en avait fait le décor du film "Le Château de ma Mère", d’après le roman de Marcel Pagnol, aujourd'hui le Château a retrouvé ses lettres de noblesse.

Conserver la mémoire du Château et insuffler un esprit contemporain

Tel fut le défi  à relever pour le Studio ! Ce projet colossal s'est étiré sur quatre années pour aboutir à un lieu unique alliant modernité et respect du patrimoine historique. La rénovation, l’innovation se fondent dans l’histoire…et les projets se poursuivent encore avec d'autres espaces à découvrir bientôt.

Les volumes intérieurs de la bastide ont été préservés. En revanche, les sols, escaliers et portes, ont été revisités, en interrogeant l’histoire du lieu, en déjouant les contraintes tout en insufflant un esprit de modernité, pour donner une nouvelle personnalité au domaine.

Identité visuelle, rénovations, innovations, création sur-mesure du mobilier et des éléments de la scénographie ont été accomplies par le studio Frémont et des artisans aux savoir-faire inestimables.

Des lieux magnifiés, entre modernité et tradition

Classés parmi les monuments historiques, restaurés dans les règles de l’art, les jardins à la française ont servi de fil conducteur à ce projet d’exception.

Il est très vite apparu que l'identité du domaine irait de pair avec le motif des jardins ; vous le retrouverez à maintes reprises dans le domaine : plafond du caveau, structure en laiton du restaurant, poignées de portes… identité graphique du papier entête.

Redéfinir les différents lieux historiques, les harmoniser avec les nouvelles constructions,  tout a été pensé sur-mesure.

Caveau et Chai

La cave de dégustation a été le départ de l’aventure, l’étincelle qui a donné l’élan à tout le projet.
Le spectacle commence avec la découverte du plafond en inox poli miroir, courbe, copie graphique du jardin à la française, point d’orgue reflétant à l’infini décors et visiteurs.
Face à l’entrée, un bar circulaire en forme de fût ,en acier brossé, peut réunir un groupe de convives en aparté. Une grande table en bois rectangulaire taillée dans la masse qui occupe l’espace central de la boutique, sert à la fois de présentoir et de table d'hôtes lors de la privatisation de l'espace !
Le chai en béton a été conçu sous terre, totalement à l’abri de la lumière.
Les cuves thermorégulées en inox forment un espace concave dans lequel on se sent comme dans un écrin.
Pierre naturelle au sol et lustre ancien monumental confère une atmosphère solennelle au lieu !

Entrée du Château

L’entrée du château dessert, de part et d'autre, les deux salles du restaurant.
L’escalier mène aux 7 chambres majeures de l’hôtel.
Le choix des murs blancs met en valeur l’agencement sur mesure, les mobiliers designés par le Studio Frémont et les œuvres d’art, en majorité celles de la galerie d’art du domaine.
Les deux banques d’accueil, mobiles, ont été créées par le Studio et disposées tel des ornements symétriques en résonance.
Les somptueux lustres  évoquent avec justesse la liaison entre le passé et le présent dans lequel le Studio souhaitait inscrire ce lieu d’exception.

Chambres et salles de bain

A l’étage de la Bastide, les volumes des pièces ont été respectés.
Chaque chambre ou suite est unique, certaines comportent un petit salon et le mobilier a été pensé  par le Studio Frémont.
Les murs blancs mettent en exergue un mobilier aux tissus clairs, aux structures sombres.
Les tapis modernes, réveillent la symétrie des lieux.
Les suites hôtelières sont situées dans les longères, à l’arrière de la bastide.
L'esprit est plus champêtre avec des têtes de lits élancées en arc d’ogive, des poutres  apparentes, le cuivre et le chêne clair de l’agencement allient modernité et simplicité. Les murs légèrement cintrés accentuent une sensation de cocon, de doux confort.
Les salles de bain ont été traitées avec simplicité, avec néanmoins des matériaux nobles tel que le marbre, dépoli avec un rendu presque ouaté afin d' accentuer un ressenti cocooning; seul contraste, les rideaux sombres qui soulignent la vue sur les jardins.

Restaurant Le Art

Les deux salles du restaurant étoilé sont animées par une structure en laiton en guise de faux plafond qui rappelle  la géométrie des jardins à la française; point d’orgue, le lustre, sa multitude de bougies, jadis signe d’aisance, clin d’œil au passé.
Le mobilier dessiné par le Studio se veut à la fois discret et confortable, à noter le rappel du laiton aux pieds des chaises.
Les soubassements et les moulures ont été rajoutées par un artisan staffeur.
Le parquet à la française a remplacé le sol initial afin d’apporter un rendu plus chaleureux et plus noble.
Dans la salle située à droite de l’entrée, quelques tables privilégiées goûtent au spectacle quotidien offert par l'équipe et Chef en cuisine.
Le parti pris d’une scénographie  souligne l’ouverture de la cuisine par une structure en laiton dont l’éclat doré théâtralise le dialogue entre brigade et convives.
Les canapés de couleur anis invitent à la détente et rompent le rythme des fauteuils gris.

Brasserie La Source

La brasserie tient son nom de la source naturelle souterraine captée au 12e siècle.
La surface de l'espace forme un angle droit. Le challenge a été  d'offrir un point de vue à chaque convives.
A l’angle, le bassin ou se jette la source donne une touche minérale au restaurant. Scénarisée par un jeu de lumière, la source se reflète sur les murs de pierre et les voûtes, un véritable spectacle.
Plus loin, les sièges mordorés en forme d’alcôve offrent des espaces intimes autour des tables rondes en marbre blanc,
En face, les banquettes en velours d’un ton bleu gris font face à la vitrine rétro-éclairée de la cave à vin taillée dans la roche.  
Dos au comptoir du bar, on devine le chai et son lustre monumental à travers une large baie vitrée.
Décor moderne dans un lieu d’histoire, tons dorés et verts des velours des banquettes, alcôves en pierres de Rognes, tables et comptoirs en marbre blanc, plafonds en bois clairs , miroirs, lampes, chaque détail a été pensé pour faire de La Source un lieu  chaleureux, chic et audacieux.

SPA Valmont

Aménagé dans un ancien haras, le Spa, en partenariat avec la marque suisse Valmont, s’étend sur 335 m2. Le centre de bien-être regroupe une piscine extérieure de 20 mètres avec de larges plages, un hammam, une douche sensorielle et une salle de sport équipée Technogym.
L’ensemble du mobilier en bois, les imposantes portes aux béquilles en acier corten sont fabriqués ...sur mesure.

Enfin, quatre cabines de soins, personnalisées par des tapisseries choisies parmi des marques de luxe françaises et italiennes : Hermès, Jean Paul Gaultier, Missoni...

Château de  la Gaude

« Lorsque j'ai acquis le Château de la Gaude, il y a trois ans, mon souhait le plus cher a été de faire revivre ce domaine et de lui rendre son élégance. Une indéniable élégance aujourd'hui qui passe, non seulement par la qualité de sa rénovation, puisque c'est l'architecte aixois Olivier Frémont qui a eu carte blanche et qui signe ici l'une de ses plus belles créations, mais aussi par une restauration exceptionnelle avec un chef talentueux et visionnaire. Je suis très fier de toute l'équipe, qui chaque jour a cru encore un peu plus en ce projet magnifique. »

Didier Blaise

Château de  la Gaude

Château du Seuil

Domaines viticoles